Aller au contenu

Le métier de Community Manager, c’est quoi ?

Community Manager ? Qu’est-ce que c’est ? 

Le community manager ou CM est la personne chargée du développement et de la gestion de la présence d’une marque ou organisation sur les réseaux sociaux. Il peut également s’occuper d’autres espaces communautaires contrôlés ou non par la marque.

Le community manager est généralement considéré comme le responsable de la réputation et de l’engagement en ce qui concerne la marque. Il peut aussi avoir un rôle plus promotionnel en proposant divers jeux concours et avec la mise en place d’animations.
Les objectifs du community management sont généralement :

– de gérer la réputation ou l’e-réputation de la marque.
– de promouvoir la marque, ses offres et ses événements.
– d’instaurer un dialogue avec les clients et prospects.
– de favoriser l’engagement social et le sentiment communautaire.
– d’assurer un support sur les réseaux sociaux.

Le travail du community management est principalement déléguée à un community manager. Une équipe plus large, selon l’importance de l’entreprise concernée, peut-être appelée pour réaliser certaines tâches.

Par ailleurs, on peut également faire appel au concept social media manager pour remplacer celui de CM. Ce concept regroupe de nombreux spécialistes qui englobe de nombreux domaines distincts de la gestion d’une communauté.

Le community manager peut être salarié d’un organisation ou bien travailler au sein d’une agence spécialisée dans la gestion de la présence sociale pour le compte des marques ou entreprises. Il peut également être en free lance et travailler pour plusieurs annonceurs. Son autonomie et son périmètre de responsabilité varient selon l’importance de l’entreprise d’accueil et selon les moyens alloués à la présence sur les réseaux sociaux.

Les missions pouvant être confiées à un community manager sont


Des missions stratégiques amont :

– analyse des tendances sur les réseaux sociaux.
– veille sociale et concurrentielle sur l’univers d’activité.
– analyse de la réputation.
– définition d’une stratégie sociale.
– définition des KPI.

Des missions plus opérationnelles aval :

– établissement d’un planning éditorial.
– établissement de briefs techniques et créatifs ou même création directe des visuels et vidéos.
– activité de publication et de dialogue.
– activité de modération.
– réponses aux demandes, critiques ou questions.
– mise en place d’événements promotionnels.
– relais des offres ou opérations commerciales.
– reporting.

L’essentiel des activités d’un community manager se fait généralement sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat. Mais d’autres plateformes sociales grand public ou professionnelles peuvent être utilisées selon le domaine d’activité. LinkedIn est par exemple utilisés dans le contexte B2B et pour les problématiques de marque employeur.

Les compétences et qualités que votre Community Manager doit posséder 

  • Une solide culture Web et des tendances Internet : Un Community Manager doit tout d’abord être passionné par le Web, le Webmarketing et les réseaux sociaux.
  • Maîtrise des réseaux sociaux, des outils liés et des codes communautaires : Il doit également savoir maîtriser les fonctionnalités Ads qui font désormais partie intégrante de l’activité Social Media.
  • Un sens du contact, de la relation clients et de la diplomatie : Un CM doit être aisé au niveau relationnel.
  • Des qualités rédactionnelles irréprochables : Si le Community Manager écrit avec beaucoup de fautes d’orthographe, alors il véhiculera une mauvaise image pour l’entreprise.
  • Connaissance des autres leviers Webmarketing (SEO, SMO) : Étant donné que les frontières entre le Community Management et le référencement sont très difficiles à délimiter, le CM doit avoir conscience de ces enjeux.
  • Parfaite connaissance de l’entreprise et de ses différents services : Pour véhiculer une image qui représente au mieux l’entreprise. Pour aller chercher l’information auprès de la bonne personne ou du bon service lorsqu’il a une question de la part d’un internaute, à laquelle il ne sait pas répondre.
  • Un sens aigu de l’organisation : Le CM doit savoir jongler entre son dossier en cours, la réponse à un tweet, une demande urgente…
  • La capacité d’adaptation à un environnement en constante évolution : le CM doit assurer une veille technologique continue pour se tenir au courant des dernières nouveautés et les adopter lorsque cela est pertinent pour votre boutique en ligne.

Comment devenir Community Manager  ?

Les futurs Community managers suivent des études de communication, de marketing digital. La polyvalence demandée par les recruteurs est apportées par les formation de SUPDEWEB. En 5 ans (Bachelor généraliste et un cycle 4ème et 5ème année en formation 360 généraliste) les futurs CM bénéficient d’une réelle professionnalisation au cours de leur formation.

En effet, la formation sera faite en alternance sur les 3 dernières années de formation pour acquérir une réelle expérience professionnelle.

Une formation fondée sur des projets grandeur réelle, des études de cas, des stages longue durée et 3 années de formation en alternance. Cela permet donc aux étudiants ayant suivi les formations au digital pour devenir community manager d’être opérationnel à la sortie de l’école. Leur employabilité s’en trouve ainsi accrue.

Pour résumer, le métier de Community manager est un poste crucial pour une entreprise. Il a la responsabilité de l’image de marque. D’autant plus que sur les réseaux sociaux, une bonne image peut se défaire très vite. Et de mauvais commentaires peuvent dégénérer en crise de communication pour l’ensemble de l’entreprise, face à un consommateur de plus en plus réactif, engagé et exigeant.

Dogan Tepecik

Dogan Tepecik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *